Certification Linux – Comment choisir la meilleure distribution linux ?

Dans ce nouvel article, nous verrons en détail les distributions Linux les plus populaires, quelles sont leurs caractéristiques, leurs différences et comment choisir la bonne distribution en tant que débutant ou un peu expérimenté.

Cet article est destiné aux techniciens ou aux professionnels systèmes se préparant à la certification LPI et également aux utilisateurs passionnés qui ont choisir de passer sur Linux comme expliqué sur ce lien.

Une des merveilleuses choses à propos de Linux est la grande variété de distributions disponibles.

 

certification linux LPI diversite

 

Les distributions, ou « Distro », sont un peu comme des versions ou des saveurs de Linux. Elles partagent toutes même le noyau et une partie de la structure environnante, mais elles sont conçues de manières différentes.

Différentes distributions sont gérées par des groupes de personnes ou d’organisations qui ont une philosophie particulière sur la façon dont Linux devrait fonctionner et comment il devrait être utilisé.

 

Quelles sont les différences entre les distributions de Linux ?

Habituellement, ces distributions se concentrent sur certaines politiques d’adoption de nouveaux logiciels, sur la façon dont les paramètres sont configurés, comment les logiciels sont préinstallés et sur la façon dont un logiciel est mis à jour ou installé.

Certaines distributions sont axées sur le test de nouvelles versions de noyau et de nouveaux logiciels. Tandis que d’autres sont plus conservateurs dans leur approche, favorisant la stabilité et la prévisibilité concernant les nouvelles fonctionnalités.

Bien qu’il existe des centaines ou des milliers de différences individuelles entre les distributions, certains des points forts entre les distributions que les nouveaux utilisateurs rencontrent en premier sont le gestionnaire de paquets qu’ils utilisent pour installer et modifier le logiciel et comment leurs fichiers de configuration sont organisés.

Bien que le décideur d’une distribution ait certainement ses raisons de prendre certaines décisions, il est impossible de dire objectivement qu’un gestionnaire de paquets ou une façon de configurer le système soit meilleur que les autres.

Si nous étions tous d’accord sur le fait que l’une des façons fonctionnait le mieux, il n’y aurait pas une telle diversité d’approches pour Linux. C’est bien d’avoir des opinions sur ces décisions de configuration, alors essaie quelques-unes et trouve celle qui te convient le mieux.

Il y a probablement des milliers de distributions différentes qui sont à ta disposition.

 

Quelles sont les distributions Linux les plus populaires ?

 

certification linux LPI distributions Linux

 

La plupart d’entre elles sont basées ou dérivé de quelques distributions majeures à savoir Red Hat, Debian et Slackware.

Il y a quelques autres distributions comme Arch et Gentoo qui sont populaires, mais qui ne sont pas aussi utilisées dans la production et si tu viens juste de débuter, cela peut être un peu difficile pour toi de les mettre en place.

Red Hat Enterprise Linux est une distribution gérée par la société Red Hat, Inc. et destinée à un usage commercial. Red Hat nécessite un abonnement pour l’octroi de licences du système d’exploitation sur les systèmes de production et fournit également des services de support.

 

certification linux LPI redhat logo

 

Debian a été lancée par Ian Murdock et a une philosophie d’être développé et distribué ouvertement. Debian est largement utilisée à la fois pour le bureau et le serveur et est l’une des plus anciennes et des plus populaires.

 

certification linux LPI debian logo

 

Slackware est la distribution la plus ancienne encore maintenue et elle dispose une approche très minimaliste de la gestion et de la configuration des paquets d’installation.

 

certification linux LPI slackware logo

Bien que ces trois distributions représentent une large panoplie des distributions disponibles et que chacune d’entre elles compte de nombreux utilisateurs, elles servent également de base à de nombreuses distributions très populaires.

 

Quelles sont les distributions Linux dérivées de Red Hat ?

Les distributions liées à Red Hat sont CentOS et Fedora.

CentOS, le système d’exploitation d’entreprise communautaire est une distribution conçue pour favoriser la stabilité et la prévisibilité, en tant que telle. Elle tend à être un peu en retard par rapport aux distributions qui adoptent une approche plus audacieuse pour adopter de nouveaux outils et technologies logicielles.

 

certification linux LPI CentOS logo

CentOS est destinée aux serveurs et stations de travail qui ont besoin d’une base stable et est souvent utilisée pour les tests de développement et les environnements intermédiaires par les organisations qui utilisent Red Hat Enterprise Linux sur leurs serveurs de production mais ne voient pas la nécessité de payer des licences de support dans des environnements non productifs.

CentOS est très proche de Red Hat Enterprise Linux dans tous ses aspects, mais CentOS n’utilise pas l’image de marque Red Hat et est pris en charge par la communauté plutôt que par Red Hat directement. En fait, CentOS est construite à partir du code source de Red Hat Enterprise Linux après que Red Hat ait sortie une nouvelle version.

Les versions publiées de CentOS sont numérotées en synchronisation avec Red Hat Enterprise Linux ainsi qu’un nombre indiquant la date du code sur lequel une version donnée est basée.

Etant donné que CentOS est une distribution stable conçue pour une utilisation en production, chaque version est prise en charge pendant au moins 10 ans. Il n’est donc pas rare de voir la version 6 en cours d’utilisation dans l’entreprise.

Quand tu obtiens le programme d’installation de CentOS, il existe quelques configurations différentes, il y a un programme d’installation de DVD avec la plupart des paquets populaires dans l’image, un programme d’installation minimal et tout le programme d’installation.

Il y a aussi des « Installations live », ce qui signifie qu’elles viennent avec un environnement déjà installé que tu peux utiliser sans avoir à installer le système d’exploitation toi-même.

Au cours du processus d’installation, tu peux choisir parmi une série d’installations pré-configurées avec des groupes de packages qui font du système, une expérience bureau, ou un serveur Web, un serveur de base de données, etc.

Ces ensembles d’installation peuvent être modifiés plus tard dans CentOS comme Red Hat utilise le gestionnaire de paquets RPM à travers l’utilitaire « Yum ».

Alors que CentOS est dérivé directement de Red Hat, Fedora est un peu différent

 

Fedora est une distribution qui favorise et développe de nouveaux outils et technologies afin d’évaluer s’ils seront intégrés dans Red Hat Enterprise Linux à un moment donné dans le futur.

 

certification linux LPI fedora logo

 

Fedora a un cycle de publication beaucoup plus rapide dans lequel les paquets sont mis à jour et le noyau est mis à jour vers des versions plus récentes.

Alors que les développeurs de logiciels et les passionnés trouvent souvent cela bénéfique dans le but de tester et de mettre à jour un logiciel, cela peut entraîner des incompatibilités lors de l’utilisation de logiciels plus anciens et parfois peuvent causer d’autres problèmes.

Fedora évolue rapidement, de sorte que ses utilisateurs doivent rester à l’affût des mises à jour et qu’ils sont prêts à effectuer un peu de dépannage de temps en temps.

Fedora a une fenêtre de support très courte donc ce n’est pas vraiment conçu comme une solution pour un usage général de bureau pour un large public et il ne devrait probablement pas être exécuter sur des systèmes de production qui ont besoin d’un support à long terme et des versions stables.

Parce qu’elle est en avance sur CentOS et Red Hat, Fedora utilise le gestionnaire de paquets DNF qui est en cours d’évaluation pour l’inclusion dans Red Hat.

Si tu essaie d’utiliser YUM pour l’installation de tes paquets, tu seras poliment rappelé que sur Fedora, tu es dans le futur et le futur c’est DNF.

Fedora est couramment utilisée sur les postes de travail de développement de logiciels. Elle dispose également d’options d’installation comme CentOS pour les postes de travail ou des serveurs et propose une large gamme d’options d’installation plus granulaires basées sur les tâches spécifiques pour lesquelles une machine sera utilisée.

Par défaut, Fedora et CentOS utilisent le Shell Gnome comme environnement de bureau mais, bien sûr, cela peut être modifié en fonction de tes préférences.

Il y a d’autres distributions dérivées de Red Hat comme Scientific Linux, Oracle Linux et Amazon Linux.

 

Quelles sont les distributions dérivées de Debian ?

Debian est populaire et a pour dérivé d’Ubuntu et de Mint, deux autres distributions très populaires.

Ubuntu est largement utilisée et il se concentre en partie sur la facilité d’utilisation.

 

certification_linux LPI ubuntu logo

 

Elle est populaire à la fois sur les serveurs et en tant que poste de travail avec un large attrait pour les utilisateurs à la fois puissants et occasionnels. Pendant longtemps, Ubuntu avait un environnement de bureau appelé Unity, mais à partir du 18 Avril 2000, Ubuntu sera livrée avec le Shell gnome comme environnement de bureau comme beaucoup d’autres distributions de bureau.

Ubuntu sort deux fois par an en Avril et en Octobre et les versions sont numérotées en conséquence. Les deux premiers chiffres représentent l’année et les deux derniers chiffres indiquent le mois de sortie. Donc « Ubuntu 18.04 » signifie « 18 » pour l’année « 2018 » et « 04 » pour le mois « Avril ».

Tous les deux ans, la version d’Avril est considérée comme une LTS ou un support à long terme qui accorde à cette version particulière cinq années de support plutôt que la période plus courte que les autres versions ont.

Ces versions LTS sont celles qui devraient être utilisées en production sur les serveurs et les postes de travail et les versions intermédiaires sont parfaites pour les tests car elles sont livrées avec des versions plus récentes ou de logiciels et noyaux très récents.

Ubuntu lui-même sert de point de départ pour des distributions encore plus spécialisées comme Xubuntu, Kubuntu et Mythbuntu.

 

Linux Mint dérive également de Debian et d’Ubuntu et se concentre sur une interface conviviale et facile à utiliser.

 

certification linux LPI Mint logo

Alors que la plupart des distributions Linux sont livrées avec seulement des logiciels open source, Mint est livré avec un logiciel source fermé pour prendre en charge le multimédia.

Si tu cherches une distribution Linux susceptible de remplacer Mac OS ou Windows dans ta vie de tous les jours, je te conseille Mint.

Comme Ubuntu et Debian, Mint utilise le gestionnaire de paquets DKPG avec l’utilitaire « Apt ».

Les autres branches de Debian incluent Raspbian, le système d’exploitation par défaut pour le Raspberry Pi. Steam OS, le système d’exploitation qui gère le système de jeu de la Box Steam et Kali, une distribution axée sur les outils de sécurité et de pénétration.

 

Initialement le “Fork” de Slackware mais plus tard d’une autre distribution, Suse est populaire en Europe. Comme les autres distributions, il existe différents types de Suse qui répondent à des besoins différents.

OpenSUSE se tient au courant des nouveaux logiciels et développements et SUSE Linux Enterprise intègre les changements plus lentement et maintient un calendrier de publication plus supportable.

 

certification_linux LPI Suse logo

 

Et au sein du produit d’entreprise, il existe un choix entre le serveur et le bureau, chacun adapté à des utilisations quelque peu différentes.

Suse utilise l’outil de configuration YaST.

Il y a beaucoup d’autres distributions Linux qui ne dérivent pas directement des plus grandes distributions en amont.

  • Alpine linux par exemple est dérivé de BusyBox, très minimaliste, se concentrant sur la sécurité. Raison pour laquelle, elle est souvent utilisée dans des conteneurs comme les images docker où un système minimal est nécessaire.
  • Arch Linux est populaire auprès des passionnés et, bien qu’il ait une courbe d’apprentissage plutôt rude pour les nouveaux utilisateurs, elle dispose d’une documentation très détaillée qui peut t’aider à apprendre les tenants et les aboutissants de Linux de manière exhaustive.
  • Android utilise le noyau Linux mais est quelque peu différent des autres distributions Linux en termes de chaîne d’outils et de logiciels sur lesquels il s’appuie.
  • Chrome OS est basé sur Gentoo et gère des milliers de Chrome books et de Chrome box dans les entreprises et les écoles du monde entier.
  • Tandis que Mac OS a quelques-uns des mêmes outils que de nombreuses distributions Linux, Mac OS n’est pas Linux. Il est basé sur BSD et le noyau Mach qui est une implémentation différente d’un environnement de type UNIX.

 

Quelle est la meilleure distribution choisie quand on débute sous Linux ?

Après avoir pris connaissance de toutes ces différentes distributions dont je t’ai fait part, je te conseille si tu débutant  pour apprendre comment fonctionne Linux, je te recommande Ubuntu à moins que quelque chose de spécifique t’a attiré chez une autre distribution.

Et si tu n’es plus novice et tu as déjà certaines expériences sous Linux, je t’invite de passer un certain temps en compagnie des autres distributions dans le but d’élargir ton expérience et d’apprécier à quel point les différentes distributions peuvent être variées.

 

Comment se procurer une nouvelle distribution Linux ?

Généralement pour commencer à utiliser une distribution, tu visites le site Web de la distribution de ton choix et tu télécharges son image ISO.

C’est un fichier qui représente le contenu d’un disque d’installation ou tu peux utiliser une image préconstruite d’un fournisseur Cloud si tu ne veux pas installer Linux localement

Alors prends un moment pour parcourir les sites des différentes distributions et choisir une distribution à télécharger au cours des prochaines semaines, nous verrons ensemble dans les prochains articles, comment utiliser l’image pour installer Linux.

 

Partage cette compétence et laisse des commentaires au besoin :

 

Landry Ahouansou

Ingénieur en Téléinformatique et certifié MCP, MCSA, CCENT, CCNA, LPI1&2

One thought to “Certification Linux – Comment choisir la meilleure distribution linux ?”

Répondre à DIAO Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *