Certification CCNA Routing and Switching : Les fondamentaux de l’IOS CISCO

Dans ce nouvel article, nous verrons ensemble quelques bases de la CLI Cisco car sa compréhension est primordiale pour passer toute certification Cisco en particulier la certification CCNA Routing and Switching et dans la suite, je te montrerais quelques modes très importants que tu peux rencontrer dans une CLI Cisco.

Tu es enfin prêts pour commencer à configurer tes routeurs et commutateurs.

 

Comment accéder au mode utilisateur et au mode privilégié d’un commutateur ou routeur CISCO ?

Pour cela, tu te branches au port console d’un routeur ou d’un commutateur et tu arrives sur une interface appelé l’interface de ligne de commande ou CLI en Anglais pour Command Line Interface

Une fois que tu appuies sur la touche « Entrée » du clavier, tu vois apparaître un signe supérieur situé à côté du nom de l’équipement, qui est appelé mode utilisateur ou mode EXEC Utilisateur. Ce mode te permet seulement d’afficher des statistiques.

Pour configurer le routeur ou voir sa configuration, tu dois entrer la commande « enable » depuis le mode utilisateur. Et ceci t’amène dans un autre mode appelé, le mode privilégié ou mode EXEC Privilégié.

 

img mode utilisateur privilegie CISCO

 

Quelle est l’utilité du mode setup de l’IOS CISCO ?

Maintenant, tout routeur ou commutateur CISCO que tu réinitialises ou qui ne dispose pas d’aucune configuration, se trouve au démarrage dans le mode setup.

Maintenant, ce n’est pas un mode que tu rencontreras souvent en Entreprise, car cela signifie qu’il n’y a aucune configuration sur le routeur ou le commutateur.

Toutefois si l’occasion se présente et tu souhaites passer en mode setup, pour effacer, réinitialiser, ou recharger l’image de ton équipement CISCO, il suffira simplement de taper la commande « setup » en mode de privilège. Ce qui t’affichera une boîte de dialogue de configuration qui te permettra de configurer le routeur ou le commutateur étape par étape.

Mais sache que c’est une méthode que je ne te recommande pas, car il en existe d’autre que je trouve meilleure dont je vais t’en parler dans les prochaines vidéos, pour cela pense à t’abonner à ma chaîne si ce n’est pas encore fait, pour les voir.

 

Quelle est la version, le type, l’emplacement du fichier, la taille de la RAM et NVRAM du commutateur ou routeur CISCO ?

Maintenant une commande très importante, qui te permettra de mieux connaitre ton équipement CISCO, dont je veux t’en parler dans cette vidéo, est la commande « show version ». Cette commande peut être exécutée en mode utilisateur ou en mode privilégié.

 

img commande show version CISCO

Les premières lignes de la sortie de cette commande te donnent comme information, le type de l’IOS de ton équipement, pour mon cas ici, je suis sur un routeur 1900, et concernant la version, c’est la 15.2.

Maintenant pour la version du ROM Bootstrap, qui est le premier programme chargé sur le commutateur ou le routeur dès son démarrage, à ne pas confondre avec l’iOS, est également de 15.2.

Les 15 secondes ici dans mon cas, constitue le temps depuis lequel le routeur fonctionne et comment il a été mis sous tension ou rechargé, ainsi que l’emplacement de l’iOS, qui dans notre cas ici, est chargé à partir de la mémoire Flash et le nom du fichier image chargé est inscrit ici.

Donc, retiens qu’il y a une différence entre la commande « show flash » qui te montre tous les fichiers qui sont stockés dans la mémoire flash et cette commande « show version »  qui t’indique lequel de ces fichiers est en cours d’exécution.

Ce que j’essaie de te faire comprendre ici, c’est que tu peux avoir plusieurs fichiers image de configuration, qui peuvent être dus aux mises à jour de to systèmes, et grâce à la commande « show version » tu sauras le fichier en cours d’exécution actuellement.

Maintenant tout à faire en bas, tu trouveras quelque chose appelé le registre de configuration qui indique au routeur comment il doit démarrer, quelles sont les options de démarrage il doit utiliser et parfois quelle vitesse de la console à utiliser.

Juste au-dessus du registre de configuration, tu as à la ligne « Output cut » qui signifie que le programme a effectué un POST et demande au routeur maintenant de charger ses paramètres.

Voyons le résultat du POST :

 

img commande show version suite CISCO

Ici, tu peux voir que nous avons 256 Mo de RAM et une taille environ de 64 Mo de flash, deux interfaces série et un module VPN.

Enfin, tu peux voir également la taille de RAM non volatile également appelé NVRAM où est stocké la sauvegarde du fichier de configuration « startup- config ».

 

Comment afficher le contenu du fichier de configuration d’un routeur ou commutateur CISCO ?

Pour voir la configuration de ton routeur ou commutateur, tu dois entrer la commande « show running config » et regarde ton invite, tu n’es plus en mode utilisateur mais plutôt en mode privilégié. Tu ne peux pas voir la configuration en étant en mode utilisateur.

img RAM NVRAM CISCO

 

La commande « show running-config » te montre ton fichier de configuration active. Tu verras sa taille et également l’information sur la version de l’iOS qui fonctionne sur ton routeur ou commutateur, que beaucoup de gens ignorent en parcourant ce fichier de configuration.

Maintenant jetons un œil sur le fichier de configuration sauvegardé à partir du mode privilégié via la commande « show startup-config »

Note que ce fichier n’est pas là par défaut, tu dois réellement le sauvegarder et je vais te montrer comment y parvenir tout à l’heure.

Ce fichier te montre également l’espace qu’il occupe dans la NVRAM à savoir 738 octets et aussi la version de l’iOS.

 

Comment sauvegarder le fichier de configuration d’un routeur ou commutateur CISCO ?

Maintenant, pour enregistrer ta configuration, utilise la commande « copy run start » qui est juste un raccourci de la commande complète « copy running-config startup-config »

Ce qui permet de copier la configuration active de la RAM vers la NVRAM et de l’appeler startup-config

Il va te demander si tu souhaites garder le nom du fichier par défaut appuie simplement sur la touche « Entrée » qui constitue la valeur par défaut matérialisé par le mot clé entrer entre crochets.

Ces différentes commandes sont celles que tu dois connaitre forcément pour à la fois pour réussir tes configurations en entreprise ou ta certification CISCO CCNA Routing and Switching si tel est ton objectif.

 

Partage cette compétence et laisse des commentaires au besoin :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *