Certification Windows Server – Installer un Nano Server

Dans cet article, je vais vous montrer comment installer un Nano Server, une compétence évaluée dans le cadre de l’examen 70-740 pour l’obtention de la certification MCSA Windows Server 2016. Bien avant l’installation, je vais vous expliquer ce que c’est qu’un Nano Server, ses caractéristiques, ses avantages par rapport à un Windows Server Core 2016.

L’une des choses les plus remarquables que Microsoft a introduit dans Windows Server 2016, dont tout le monde en parle, est un nouveau produit appelé « Nano Server ».

Avec Windows Server 2016, vous avez à votre disposition, (03) trois options de déploiement à savoir :

  • le déploiement de Windows Server avec interface graphique complète
  • le déploiement Windows Server de type Core sans interface graphique
  • le déploiement du Nano Server.

 

C’est quoi Nano Server ?

Nano Server est une nouvelle installation, une refonte en profondeur du code de Windows Server optimisé pour le Cloud et les Datacenters. Encore plus léger par rapport à une installation de type Core, Nano Server se base sur le modèle « zéro footprint », conçu pour offrir une vitesse nettement plus rapide et une consommation de ressources plus faible.

 

Quels sont les caractéristiques de Nano Server ?

Nano Server est considéré comme un service à déployer et non comme un serveur distinct, son processus d’installation est donc complètement différent. Ce n’est pas un serveur comme les autres, donc vous ne pourrez pas installer toutes sortes de rôles et de fonctionnalités, il n’accepte que le minimum comme Hyper-V, Stockage, Cluster, IIS, DNS, etc… Sur Nano Server, on n’installe pas des applications mais on déploie des « packages », ce qui rend les déploiements extrêmement rapides. Il ne supporte que des applications 64-bits et n’accepte plus de déploiement MSI. Une fois que vous possédez une licence Windows Server 2016 Standard ou Datacenter, Nano Server est inclus dans cette licence donc aucun achat supplémentaire.

 

Quels sont les avantages de Nano serveur ?

Microsoft a pour objectif de rendre Nano Server un environnement de déploiement par défaut dans Azure. Vous pouvez en garder en mémoire quatre (04) gros avantages qu’apporte un Nano Server :

1. La réduction de redémarrage

Pour réduire le nombre de redémarrages, les fichiers binaires les plus fréquemment traités ont été supprimés de Nano Server, car la maintenance est la cause la plus courante des redémarrages. Comme vous pouvez le remarquer sur la figure ci-dessous, Nano Server offre une amélioration significative du nombre de correctifs applicables, ce qui réduit considérablement les redémarrages à raison de 3 redémarrages seulement par année.

 

graphe redemarrage MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

2. L’amélioration de la sécurité

En plus de réduire les correctifs, l’élimination des fonctionnalités installées par défaut de Nano Server réduit également le nombre de pilotes chargés au démarrage, de services et de ports ouverts, comme illustré dans la capture ci-dessous. Le nombre de ports ouverts réduit les risques de sécurité car il existe moins de surface d’attaques.

 

graphe securite MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

3. L’amélioration des ressources

La minimisation des ressources utilisées par Nano Server libère des ressources qui peuvent être utilisées pour augmenter la densité des machines virtuelles. Elle améliore également les performances au démarrage lorsque des redémarrages ont lieu, comme illustré dans la capture ci-dessous.

 

graphe systeme MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

4. L’amélioration de déploiement

Avec un temps de déploiement de 4O secondes et seulement 400 MB pour la taille du disque dur de base, Nano Server permet un déploiement ultra-rapide en réduisant au passage la bande passante réseau.

 

graphe deploiement MCSA Windows Server 2016 Examen 70 740

 

Comment administrer un Nano Server ?

Au vu de tous ses avantages, l’une des caractéristiques de Nano Server concerne son administration. Nano Server est conçu pour être accessible et administré à distance donc vous devez vous familiariser avec les outils d’administration à distance qui peuvent être utilisé pour interagir avec Nano Server.

Parmi ces outils, vous disposerez de :

  • PowerShell
  • Ligne de commande
  • Gestionnaire du Serveur
  • Gestionnaire Hyper-V
  • Gestionnaire de cluster à basculement
  • Observateur d’évènements,…

A noter que le RDP (Remote Desktop Protocol), l’outil à interface graphique, le plus populaire n’est pas prise en compte sur Nano Server.

 

Comment déployer Nano serveur ?

Maintenant, nous allons voir ensemble comment déployer Nano Server sous Hyper-V. Plutôt que de passer par un assistant d’installation traditionnel comme pour l’installation de Windows Server 2016, je vais vous montrer comment construire votre disque virtuel au format .VHD qui contiendra toutes les données pour faire fonctionner votre Nano Server. Pour y parvenir, suivez la procédure suivante (pour ma part mon environnement de travail sera un Windows Server 2016 Standard sous Hyper-V):

  • Déplacez-vous au niveau de votre « Explorateur de fichiers » en faisant la combinaison des touches (Windows + E) ou en cliquant sur l’icône « Dossier » dans la barre des tâches comme illustré ci-dessous.

 

icone dossier barre tache MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

  • Cliquez sur « Ce PC » dans le volet de gauche pour afficher les périphériques et les lecteurs connectés actuellement à votre serveur. Parmi ces lecteurs, vous verrez le lecteur DVD qui contient l’image ISO de Windows Server 2016 que vous devez monter, comme illustré ci-dessous.

 

image iso monte MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

  • Double-cliquez sur le lecteur DVD pour l’ouvrir. Vous verrez à l’intérieur de votre support d’installation de Windows Server 2016 le répertoire « NanoServer ».

 

dossier NanoServer MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

 

  • Cliquez droit sur le dossier puis sélectionnez « Copier » dans le menu contextuel

 

copie dossier NanoServer MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

 

  • Déplacez-vous dans votre disque local « C:\» et vous faites un clic droit puis « Coller ».

 

coller dossier NanoServer MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

  • Une fois, le dossier NanoServer copié dans votre disque local, vous devez ouvrir l’outil « PowerShell » en tant qu’administrateur. Pour cela, vous cliquez sur le bouton « Démarrer » de Windows, cliquez sur la tuile « Windows PowerShell ». Dans le menu contextuel, vous sélectionnez « Plus » puis vous cliquez sur « Exécuter en tant qu’administrateur ».

 

powershell_admin_MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

Ceci vous permettra de disposer des droits d’Administrateur sur les cmdlets à entrer dans PowerShell.

  • Une fois, la console PowerShell ouverte, vous devez dire à PowerShell de vous permettre d’exécuter des paquets signés à distance pour cela entrez la commande :

           Set-ExecutionPolicy RemotedSigned

  • Sélectionnez « » pour dire « Oui », pour valider votre confiance à l’exécution de ses scripts.

 

cmd set execution MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

  • Déplacez-vous maintenant dans le répertoire « NanoServerImageGenerator » qui se trouve dans le dossier « NanoServer » se trouvant sur votre disque local. Pour cela, il suffit juste d’entrer la commande :

           cd C:\NanoServer\NanoServerImageGenerator

 

cmd cd MCSA Windows Server 2016 Examen 70 740

 

Le script  « NanoServerImageGenerator.psml » se trouvant dans le dossier « NanoServerImageGenerator », une fois exécutée va importer dans votre session PowerShell toutes les cmdlets et les fonctions vous permettant de créer votre Nano Server.

  • Pour importer ce module, il suffira d’entrer la commande :

           Import-Module .\NanoServerImageGenerator.psml –Verbose

 

cmd import module MCSA Windows Server 2016 Examen 70 740

 

Maintenant vous allez créer votre nouvelle image Nano Server comme disque virtuel, cette commande a un certain nombre de paramètre que je vais vous expliquer :

New-NanoServerImage –Edition Standard –DeploymentType Guest –MediaPath E:\ -TargetPath .\NanoServer1.vhd –  ComputerName NanoSRV1

 

cmd NanoServerImage MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

  • Le premier paramètre « Edition » indique si votre Nano Server provient d’un support d’installation Windows Server Standard ou Datacenter, dans mon cas, c’est « Standard ».

 

  • Le deuxième paramètre « DeploymentType » indique si votre Nano Server est une machine virtuelle donc vous mettez « Guest » sinon un hôte qui héberge des machines virtuelles dans ce cas vous mettez « Host ». Comme dans notre cas, nous voulions créer une machine virtuelle, qui sera déployée dans Hyper-V, vous entrez « Guest ».

 

  • Le troisième paramètre « MediaPath » spécifie l’emplacement de votre fichier image ISO Windows Server 2016. Dans mon cas, c’est « E:\ ».

 

  • Le quatrième paramètre « TargetPath » spécifie l’emplacement de destination où le fichier VHD sera créé. Assurez-vous de spécifier à la fois le chemin et le nom de fichier réel, y compris l’extension. Vous pouvez le mettre dans le répertoire où vous vous situez actuellement, avec le nom « NanoServer1.vhd », ce qui correspond à « .\NanoServer1.vhd ».

 

  • Le cinquième paramètre « ComputerName » permet de définir le nom de ton Nano Server que tu veux créer. Tu peux mettre par exemple « NanoSRV1 ».

 

En appuyant sur « Entrée », vous serez invité à entrer le mot de passe Administrateur de votre Nano Server. La complexité du mot de passe est requise.

Patientez un instant lors de la création de votre disque dur virtuel (.vhd) du Nano Server qui passera par plusieurs étapes à savoir la copie de fichiers, la création de l’image, la décompression des fichiers et enfin l’application des paquets.

 

processus_creation_NanoServer MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

Une fois terminée, un journal est créé à l’emplacement indiqué dans votre session PowerShell comme illustré ci-dessous

 

journal_NanoServer_MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

Vous pouvez vous rendre maintenant dans le répertoire où votre disque dur virtuel a été créé et sa taille fait 500 Mo pour un serveur installé, c’est extrêmement léger.

 

disque dur virtuel NanoServer MCSA Windows Server 2016 Examen 70-740

 

L’étape suivante sera d’importer ce disque dur virtuel créé dans votre gestionnaire Hyper-V pour démarrer votre Nano Server.

 

Partagez cette compétence et laissez des commentaires au besoin :

Landry Ahouansou

Ingénieur en Téléinformatique et certifié MCP, MCSA, CCENT, CCNA, LPI1&2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *