Certification LPI : Comprendre les bases de la ligne de commande

Dans ce nouvel article, nous verrons ensemble comment utiliser la ligne de commande si tu débutes dans une distribution Linux.

Si tu t’intéresses à la certification Linux LPI, tu trouveras dans cet article des réponses à certaines questions auxquelles tu seras confronté le jour de l’examen.

L’une des principales façons d’interagir avec une machine Linux est la ligne de commande.

Au lieu d’utiliser une interface graphique avec des fenêtres, des liens et des boutons, tu peux communiquer avec ton système à l’aide de commandes entrées et lire des informations grâce aux réponses textuelles que le système te donne.

Cette interface de texte s’appelle la ligne de commande et tu utiliseras ce mode de communication par le biais d’un logiciel appelé Shell.

Un Shell fournit un endroit où tu peux taper des commandes et, en fonction du Shell, il peut avoir d’autres fonctionnalités utiles en plus d’accepter des commandes.

 

Quelle est la syntaxe d’une commande sous Linux ?

Les commandes sous Linux sous généralement dans le format : commande, options, puis arguments.

La partie commande est le nom d’un programme ou d’un outil que tu souhaites utiliser pour accomplir quelque chose.

Par exemple, si tu veux envoyer un message réseau à un ordinateur pour voir s’il répond, tu utilises « ping », pour voir quels sont les fichiers et les dossiers dans un certain chemin,  tu utilises « ls » et pour éditer du texte, tu pourras utiliser soit « nano » ou « vim ».

 

certification linux syntaxe commande

 

Certaines commandes fonctionnent sans options, ni arguments, mais tu vas généralement utiliser une option pour indiquer à la commande ce qu’il faut faire.

Tu pourras par exemple, dire à la commande « ping » d’arrêter après « cinq pings » ou dire à la commande « ls » que tu souhaites voir les fichiers dans une liste plus large

Ces options modifient le fonctionnement de la commande par défaut.

Et les arguments indiquent sur quoi la commande est censée travaillée.

Habituellement, les arguments d’une commande sont des noms de fichiers ou de dossiers, mais ils peuvent aussi être des adresses IP ou des noms d’hôtes ou des chaînes de texte.

Dans notre commande « ping », l’adresse de la machine distante que tu souhaites connaitre la disponibilité est l’argument, dans le cas du « ls », ce serait le chemin vers un dossier dont tu veux voir le contenu, et avec un éditeur de texte ce serait le nom du fichier à éditer.

 

Qu’est une invite de commande ?

L’endroit où tu utilises toutes ces commandes s’appelle l’invite. C’est généralement une ligne de texte qui te donne des informations et tu y accèdes grâce à une application de terminal.

 

Quelle la syntaxe d’une invite de commande ?

Souvent, l’invite est constituée du nom d’utilisateur suivi du nom d’hôte et du chemin du répertoire de travail en cours.

L’invite se termine habituellement par un caractère comme un signe supérieur ou un deux-points ou dans le cas par exemple d’une distribution Ubuntu par un signe dollar pour les utilisateurs simples et un signe dièse pour les administrateurs.

 

certification linux syntaxe invite commande

 

Tu as la possibilité de modifier ton invite pour montrer que des informations qui te sont importantes ou ne rien montrer du tout. Je vais t’en parler prochainement comment la personnaliser.

Note qu’il est très important de taper correctement les commandes. Il n’y a pas de vérification orthographique ou de moyen pour que le système sache ce que tu veux écrire, cela peut être l’une des choses les plus frustrantes d’apprendre à utiliser la ligne de commande.

Voir une erreur du Shell n’est pas nécessairement mauvais ou dangereux ou un signe que tu viens de planter ton système, cela signifie simplement qu’il ne comprend pas ta commande et qu’il ne peut pas la traiter.

La commande « ls » te permet de lister les fichiers et les dossiers dans un chemin donné par exemple, la racine du système de fichiers « ».

 

certification linux commande ls

 

Imaginons que tu entres par erreur une commande comme « lls », le Shell t’indiquera que le fichier n’est pas trouvé parce qu’il n’y a pas de programme appelé « lls » que l’interpréteur de commandes peut trouver.

 

certification linux commande lls

 

Il n’y a vraiment aucun moyen de s’habituer à la ligne de commande, sauf en l’utilisant, en la pratiquant, mais si tu as besoin d’une commande pour accomplir une tâche particulière, tu peux utiliser la commande « apropos » suivi d’un texte qui explique ton besoin comme par exemple « copy » pour voir toutes les commandes avec des descriptions qui incluent le mot « copy ».

 

certification linux apropos copy

 

Jette un œil à la liste et vois si l’une des commandes ressemble à ce que tu souhaites faire.

Choisissons par exemple la commande « cp » qui me permet de copier des fichiers et des répertoires.

 

Qu’est qu’une page de manuel sous Linux ?

Maintenant si tu souhaites en savoir plus sur une commande, tu peux utiliser la commande « man » pour rechercher dans la documentation intégrée appelée pages de manuel pour plus d’informations.

Donc pour ouvrir la page de manuel de la commande « cp » pour avoir des informations plus détaillées, il suffit d’entrer la commande « man cp ».

 

certification linux man cp

 

Ceci est la page de manuel pour « cp » et elle montre une description de la commande et liste les options et les arguments qui peuvent être utilisés avec.

 

certification linux page manuel cp

 

L’option entre crochets correspond ici à l’endroit où les options seront placées dans la commande et les options sont listées ici dans ce cas dans la section description et ensuite les arguments sont affichés ensuite.

Dans le cas actuel, nous pouvons voir qu’il existe trois modes d’utilisation de la commande « cp » dont deux correspondent à l’utilisation de l’option – t en minuscule et – T en majuscule et un ici au milieu.

Les trois de points suspensions indiquent que tu peux utiliser plus d’une option ou plusieurs arguments avec la commande.

Tu peux également remarquer que « cp » prend deux ou plusieurs arguments. Le dernier argument est la destination où les fichiers seront copiés et le premier argument ou vraiment tous les arguments qui viennent avant le dernier sont les sources des fichiers, l’emplacement à partir duquel les fichiers vont être copiés.

Ces emplacements peuvent être des fichiers ou des répertoires.

Les pages de manuel sont une ressource précieuse à la fois lorsque tu apprends à utiliser la ligne de commande et même en tant que expérimenté de la ligne de commande, car il est impossible de mémoriser toutes les commandes et options disponibles.

Tu commences à en mémoriser quelques-unes en les utilisant fréquemment, mais n’essaie surtout pas de les retenir toutes dans ton cerveau, ce qui est une perte de temps.

Presque toutes les installations de Linux ont les pages de manuel installées, donc ce serait un fait très rare de ne pas disposer d’une page de manuel dans ta distribution.

Je vais appuyer sur ta touche « Q » pour quitter les pages man, puis de nouveau à l’invite

Plus tu l’utiliseras, plus tu verras à quel point la ligne de commande peut être puissante et flexible pour toutes sortes de tâches.

 

Partage cette compétence et laisse des commentaires au besoin :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *